• Noemie VEGA

Bouge ton boule !

Mis à jour : 28 août 2019

On le sait, le sport est bon la santé, et comme les fruits et légumes, il doit faire partie de notre quotidien. Au terme sport, je préfère celui d’activité physique, car on peut faire une activité physique qui n’est pas du sport.


La différence ?

Le sport, c’est une activité physique qui se réalise de manière organisée avec un cadre, des règles et ayant pour but une performance (foot, volley, athlétisme, handball, etc.)


L’activité physique correspond à « tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsables d’une augmentation de la dépense énergétique » (OMS).


Donc pour résumer « Danse avec les stars », c’est du sport et toi qui bouge dans ton salon sur du Magic System de manière, je dirais spontanée, c’est de l’activité physique.

Alors toi qui est allergique à la compèt’, aux cours, aux profs, et qui déteste les vestiaires collectifs, pas de panique, tu n’es pas obligé d’aller à la salle de sport pour bouger.


Il existe pleins de manières de s’activer et d’éliminer quand on n’aime pas le sport :

On appelle des copains et on part faire une grande balade en forêt ; on joue à « chat perché » avec ses enfants ou ceux des voisins ; on met notre playlist « motivation » et on nettoie la casa en dansant ; on prend ses petites jambes au lieu du métro ou son vélo au lieu de l’auto pour aller au boulot ; on va passer l’après midi à faire des glissades et des ploufs dans un parc aquatique ; on va faire du jardinage avec mamie ; etc.

Le plus important, c’est de ne pas céder à l’appel du canapé. C’est vrai qu’il est séduisant et qu’on a envie de s’y vautrer surtout quand dehors il fait frais. Aujourd’hui, on peut faire tellement de choses depuis notre sofa, comme les courses par exemple, qu’on a parfois du mal à décoller, se laissant ainsi happer par la sédentarité.


La sédentarité ou le syndrome Homer Simpson


La sédentarité, c’est l’état dans lequel les mouvements sont réduits au minimum et la dépense énergétique est proche de celle de repos. Elle s’oppose donc à l’activité physique, qui est définie, par tout mouvement produit par nos muscles, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique. La sédentarité est aujourd’hui le quatrième facteur de risque de mortalité dans le monde.


On l’oublie parfois, mais l’être humain est fait pour le mouvement sinon on serait planté dans un pot en terre cuite et on nous arroserait une fois par semaine. Notre corps est fait de liquides (70%) et ces liquides doivent circuler. Si on ne bouge pas, nos liquides circulent mal et on devient comme cette eau croupie qui pue.

Les recommandations actuelles de l’OMS préconisent la pratique d’une activité physique régulière de 30 min par jour, 5 fois par semaine. 


Allez bouge !


De nombreux bienfaits en découlent :

Un bon cœur 


L’un des principaux bienfaits est l’amélioration du fonctionnement du système cardio-vasculaire. La circulation sanguine, de part un effet de vaso-dilatation des vaisseaux sanguins est optimisée. Avec l’entraînement le cœur va battre plus lentement au repos et donc moins se fatiguer. La diminution des résistances lors de la circulation sanguine va également entrainer une baisse de tension artérielle.


À plein poumon


L’activité physique participe à l’augmentation de la capacité pulmonaire, ce qui permet notamment de lutter contre les problèmes d’asthme.


Un bon transit


Faire de l’exercice aide à la digestion et permet de lutter efficacement contre la constipation.


De bons os


Une pratique régulière de l’activité sportive entraine la mobilité des cartilages et prévient les diverses douleurs articulaires et les problèmes d’arthrose. Le fait d’activer l’organisme, on va stimuler l’action des cellules dans leur rôle de construction osseuse. Cette régénération va solidifier l’ossature et également prévenir l’ostéoporose.


Un esprit sain


Quand on fait de l’exercice, le bien être n’est pas que physique. De part la sécrétion d’hormones telle l’endorphine qui génère une véritable sensation de plaisir, parfois même d’euphorie, notre esprit est aussi en kiffe. Il arrive d’ailleurs souvent qu’à force de pratiquer on ne puisse plus se passer d’activité sportive. Ainsi, un peu comme l’effet d’une drogue, on éprouve le besoin de retrouver cet état de bien-être qui s’opère suite à l’effort physique.


L’activité physique ne fait pas vivre plus vieux, mais fait vivre plus jeune.


Alors plus d’excuses !

Noémie Vega


  • Noir Icône Instagram
  • Black LinkedIn Icon