• Noemie VEGA

Comment choisir mon naturopathe ?

La Naturopathie est encore mal connue du grand public.

Pour certains elle a un vague rapport avec les plantes, pour d’autres une relation directe avec les hippies.

Heureusement la voie est entrain de s’ouvrir pour cette médecine ancestrale qui prend petit à petit sa place dans le paysage de la santé publique française et l’on fait de plus en plus écho de ces bienfaits dans les médias.

La Naturopathie, c’est du sérieux.

C’est un métier exigent et l’on ne s’improvise pas naturopathe comme on prépare des spaghetti sans sauce, nature.

Le naturopathe doit avoir suivi une formation solide validée par un certificat dans une école sérieuse.

La France, qui a souvent un petit train de retard, ne reconnaît pas encore la Naturopathie et il n’existe pas de formation ni de diplôme reconnus par l’Etat, comme c’est le cas en Allemagne, ou au Portugal par exemple.

Mais comme pour l’ostéopathie, qui a peiné à être reconnue, la Naturo est sur le chemin de la reconnaissance.

Les 5 piliers de la Naturopathie

  1. Le causalisme : Le naturopathe s’attaque aux causes et non aux symptômes. Il recherchera la cause première des maux en décodant ce que notre corps nous dit.

  2. L’individualisme : Chaque être étant unique, le bilan de vitalité ainsi que la cure proposée seront individualisés.

  3. l’holisme : l’être humain est considéré dans sa globalité physique, énergétique, émotionnelle, mentale et sociale.

  4. Le naturisme : Aucun lien avec le Cap d’Agde, il s’agit là des techniques auxquelles le naturopathe aura recours. Elles sont toutes naturelles et parmi elles on compte la nutrition, la phyto et l’aromatologie, les techniques manuelles (massages, réflexologie) ou encore l’exercice physique et l’hydrologie.

  5. Le vitalisme : C’est l’énergie vitale qui précédent la matière, gère le corps et lui permet de se ré-équilibrer spontanément.

Les pratiques du Naturopathe

Avant toute chose sachez qu’un naturopathe ne pose pas de diagnostique et n’est pas un médecin, en revanche, c’est un spécialiste des pratiques de santé et de bien-être.

Il établira un bilan de vitalité et mettra en place un programme d’hygiène de vie individualisé. Étant un éducateur de santé, il vous traduira ce que votre corps vous dit et vous expliquera son fonctionnement.

Un bilan dure en moyenne 1H30, un temps précieux qui vous permettra de vous livrer.

En plusieurs étapes, (bilan morphologique, iridologie et anamnèse), votre naturopathe saura apprécier qui vous êtes et quels sont vos maux.

Attention aux copies !

Un Naturopathe ne doit jamais :

– Vous demander de vous mettre à nu au sens littéral du terme.                                               S’il vous déshabille, fuyez !

– Vous ausculter de façon très intime. Il n’est pas gynéco.

– Vous interdire d’aller voir un médecin ou d’arrêter votre traitement médical sans l’avis de ce dernier.

– Vous vendre des produits « fait maison » ou de labos inconnus au bataillon.

– Vous interdire d’être accompagné si vous le souhaitez ou de vous recevoir avec des potes à lui.

– Vous orienter vers des courants de pensée religieuses et/ou philosophiques. S’il vous dit que Tom Cruise a trouvé son équilibre dans un certain spiritualisme et que Raël est un sage, faudra commencer à s’inquiéter.

– Vous abonner à des revues bizarres, des groupes, des associations…

– Vous demander vos numéros de carte de crédit, de sécurité sociale…

– Vous compter des frais supplémentaires à sa consultation sans vous en donner de raison, tout ça parce que les vacances approchent.

– Vous servir un petit verre de vin ou autre pendant qu’il roule une cigarette herbacée durant votre rdv.


Vous l’aurez compris, on ne rigole pas avec la Naturopathie.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes suivant pour connaître les écoles sérieuses qui forment des praticiens de santé Naturopathes hautement compétents.

FENA, OMNES, F.E.NA.VI, ICNM, UEN, APNF, SPN

Noémie Vega

  • Noir Icône Instagram
  • Black LinkedIn Icon