• Noemie VEGA

NON au projet européen de destruction des huiles essentielles !



🇪🇺La Commission européenne envisage de porter un coup fatal à la possibilité de prendre soin de sa santé autrement pour les citoyens de l’UE.


À terme, elle pourrait tout simplement faire interdire ou fortement réduire l’usage des “huiles essentielles”.


Évidemment cette démarche n'est pas directe.


Elle passe par l’étiquetage.


L’objectif officiel est de réviser :


“la classification, l’étiquetage et l’emballage des substances chimiques et d’intégrer dans ce chantier législatif les huiles essentielles.”


La Commission européenne voudrait que les huiles essentielles, qui sont des produits naturels, soient classées dans les produits chimiques dangereux.


Comme pour certains médicaments toxiques, vous auriez un gros triangle rouge sur l’emballage indiquant une substance dangereuse.


Ce procédé relève de la désinformation pure puisque les huiles essentielles ne présentent aucun danger dès lors qu’elles sont utilisées correctement.


Pire encore, une fois que les huiles essentielles auront été classées comme dangereuses, il sera facile au législateur européen de les interdire pour de bon.


Les huiles essentielles ne sont PAS des médicaments


Il s’agit d’une essence de plante.


Elle réunit, à des doses variées, de nombreux principes actifs naturels.


Les huiles essentielles s’utilisent en cuisine, en cosmétique, en médecine préventive et intégrative.


C’est un produit naturel du bien-être. Cela n’a rien à voir avec un médicament.


Ce projet de loi risque de :


1-limiter le droit de prendre soin de sa santé autrement ;


2-mettre au chĂ´mage des centaines de personnes ;


3-détruire ou fragiliser de nombreuses filières naturelles dont celle de la lavande en France ;


4- toucher au patrimoine historique et culturel de la Provence.

Signez la pétition —>

https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-au-projet-europeen-de-destruction-des-huiles-essentielles-3456/



18 vues0 commentaire