• Noemie VEGA

Guide de survie : comment prendre une cuite sans avoir la gueule de bois.

Ceux qui n’ont jamais eu la gueule de bois, levez la main !

Les autres, suivez moi.


Le lendemain d’une soirée trop arrosée, on a parfois la sensation de s’être pris un 33 tonnes en pleine face. Au réveil c’est tambours du Bronx dans la tête, désert du Namib dans la bouche et Hyperspace Montain dans le ventre.

C’est quand on est dans le mal, qu’on se dit avec conviction, « plus jamais je me mettrais de mine ». Jusqu’à la prochaine.

Avant de vous dire comment prévenir et soulager votre gueule de bois, je me dois de vous rappeler que l’alcool est une drogue dont la consommation excessive présente de vrais dangers pour la santé. Pensez donc à inviter à vos soirées vos deux amies : Modération et Parcimonie.


Pourquoi a-t'on a la gueule de bois ?


On le sait d’expérience, la gueule de bois est provoquée par une consommation excessive d’alcool. Mais comment se fait-il que l’on se sente aussi mal ? Tous les symptômes que l’on ressent après une cuite, sont causés par la difficile élimination de l’alcool par le foie qui transforme l’alcool en différents composés chimiques, dont l’acétaldéhyde, une substance qui entraîne des nausées et des sueurs, lorsque l’organisme en est saturé. Au meilleur de sa forme, le foie réussit à éliminer environ 35 ml d’alcool éthylique pur en une heure, soit l’équivalent d’une bière, un verre de vin ou un petit shot de vodka. L’alcool entraîne de surcroît une déshydratation rapide : les reins étant fortement sollicités pour éliminer l’alcool, ils utilisent beaucoup l’eau. Quatre verres d’alcool correspondent à la perte d’un litre d’eau alors ne vous étonnez plus d’avoir l’impression un étau qui vous compresse le crane.


Préparez votre organisme


° Astuce de grand-mère : la bonne vieille cuillère d’huile d’olive.


Quand on partait en soirée avec mes copains, les anciens nous disaient souvent « oh les jeunes, prenez une cuillerée d’huile d’olive avant de vous niasquer. »

Le fait de remplir l'estomac avec de l'huile permet de ralentir l'évacuation gastrique et donc le passage de l'alcool dans le sang. Vous mettrez plus de temps à être ivre.


° Mangez un bon repas


Pas de soirée arrosée sans manger. Faites un repas équilibré et complet riche en lipides, fibres, glucides, protéines, et en vitamines. Il vous permettra d’encaisser plus facilement la grosse quantité d’alcool que vous allez prendre pendant la soirée. Comment ?

Lorsque nous remplissons notre estomac avant de boire de l’alcool, la nourriture que nous mangeons a plusieurs effets. Elle permet de diluer l’alcool que nous consommons grâce à la teneur en eau des aliments. Ensuite, les protéines, les graisses et les fibres ralentissent l’absorption de l’alcool tout en ravitaillant notre corps en vitamines et en minéraux que l’alcool épuise. C’est pourquoi le type et la qualité des aliments que nous choisissons de manger avant de boire sont importants et peuvent avoir un effet sur la façon dont nous ressentons les effets de l’alcool.


° Le plein de vitamines


La déshydratation n’est pas la seule cause de la gueule de bois. Elle est également provoquée par le stress oxydatif. Faites donc le plein de vitamines avant votre soirée. Mangez des fruits riches en vitamine C ou préparez vous un smoothie (selon la saison : orange, clémentine, kiwi, fraise, cassis, groseille, mûre, citron, framboise, abricot, nectarine, grenade, etc)


° De l’eau en bonne quantité

Un geste simple qui empêche la déshydratation de l'organisme provoquée par l’alcool. Rappelez-vous, la perte excessive d'eau peut être à l'origine de maux de tête, de douleurs dans le dos et la nuque ou encore de fatigue ! Pour réussir son ivresse, il faut boire de l’eau avant, pendant et après la soirée pour limiter les méfaits de l'alcool. Alternez verre d'alcool et verre d'eau.


° La banane, une super alliée

Rien de tel que de croquer dans une banane ! Ce fruit riche en potassium, est un bon moyen d'éviter la gueule de bois. L'alcool étant un diurétique, on a vite tendance à uriner plus souvent en soirée. Or lorsqu'on urine beaucoup, on perd plus de potassium que d'habitude. Cette baisse de potassium peut entraîner alors les nausées et la faiblesse.


° Éviter les mélanges et privilégier les alcools de qualité

Il y a différents dosages d'alcool selon les boissons, plus on fait de mélanges, plus le degré d'alcool augmente. En pratique, vous pouvez boire un apéritif puis rester au vin jusqu'à la fin de la soirée. Privilégiez les alcools de bonne qualité, les vins naturels qui sont plus digestes, qui contiennent moins de toxiques et qui rendront votre gueule de bois moins sévère. Cette astuce peut être également une bonne idée pour moins boire car vous allez davantage savourer et moins consommer à outrance un produit meilleur et un peu plus cher.


° Alcoool : une boisson anti gueule de bois ! *

Prononcer Alcoul, cet élixir a été conçu par deux amis qui voulaient adoucir les lendemains de soirée. En tombant un jour sur une étude scientifique qui attestait que la Poire Nashi (Poire Coréenne) éliminait plus facilement l'alcool dans le corps, ils ont creusé cette piste et signé un partenariat avec un laboratoire de la Corée du Sud. Ce dernier a conçu une recette unique et naturelle riche en nutriments.

Alcoool est composé de poire Nashi, figue de barbarie, chardon marie (plante protectrice du foie), curcuma, baies de Goji, électrolytes (magnésium, potassium, sodium et calcium), ginseng et N.acétylcystéine (stimule la production de glutathion pour prévenir les dommages hépatiques). La boisson est à boire en début de soirée pour laisser agir les nutriments lors des premières étapes de digestion.


Avant de dormir


° Boire une tisane avant d’aller au lit


La soirée est terminée et avec toutes les astuces que vous avez sous le coude, vous n’êtes pas complètement bouré.e.s malgré tout ce que vous vous êtes envoyés. Bravo ! Mais ce n’est pas terminé ! Afin d’éliminer tout risque d’avoir la gueule de bois le lendemain, buvez une tisane avant d’aller vous coucher. A la menthe, à la camomille, au gingembre, au romarin. Le but est de réhydrater une nouvelle fois votre organisme et diluer l’alcool dans votre sang.


° Encore un peu d’eau


Avant d’aller vous coucher, buvez deux grands verres d’eau pour anticiper la déshydratation de votre organisme. Les plus motivés pourront même absorber un bouillon de légumes, riche en sels minéraux, pour aider le corps à rétablir l’équilibre.


° Une bonne nuit de sommeil


Cela peu sembler évident mais il est important d’avoir une bonne grosse nuit de sommeil. La nuit, notre organisme se nettoie et se régénère. Pendant que vous écrasez, vos organes émonctoires vont bosser pour éliminer tout l’alcool que vous avez ingurgité. Certes, le sommeil ne vous sauvera peut-être pas d'une gueule de bois mais il l’atténuera en renforçant votre immunité.


Le lendemain


° 1er geste : boire de l’eau puis respirer.


Oui, de l’eau. Toujours de l’eau. L’eau c’est la vie et c’est votre meilleure amie, alors la première chose à faire en vous réveillant, c’est de boire un grand verre d’eau à température ambiante. Ensuite allez à la fenêtre, sur votre balcon, dans votre jardin prendre l’air et faire quelques séries de grandes respirations pour bien oxygéner votre cerveau.


° Un petit jus de citron


Il faut toujours avoir un citron chez soi. Ce fruit est un champion de la détox. Sa pulpe juteuse, riche en vitamine C, vous aidera à éliminer les toxines, purifier le système digestif et calmer les nausées et les maux de tête.


° L’eau coco


Hyper reminéralisante, l’eau de coco, cette délicieuse boisson naturelle, contient 5 fois plus d'électrolytes que le sang humain !


° L’huile essentielle de menthe poivrée


Son actif décongestionne le foie, stimule son activité et détoxifie l'organisme.

En pratique : déposez 1 goutte d'huile essentielle de menthe poivrée pure directement sous la langue et appliquez 1 goutte sur la tempe, puis massez lentement là où ça fait mal.

° Des plantes à votre secours

Pensez aux infusions de plantes comme la réglisse, la cannelle, le fenouil, le romarin, la menthe, le gingembre, etc.

Ma préférée : le romarin. Mettez une cuillère à café de feuilles de romarin dans un bol d'eau chaude et laisser infuser 10 minutes. Ensuite, filtrez et buvez trois tasses dans la journée. Il permet d'améliorer la circulation sanguine cérébrale et ses propriétés antioxydantes favoriseront l'élimination des radicaux libres libérés par l'alcool.


° Mangez des œufs

Bonne nouvelle, si comme moi vous adorez les œufs : ils sont riches en cystéine, un acide aminé qui contribue à décomposer les toxines causant des maux de tête à la suite d'un excès d'alcool. Préparez vous un bon petit déjeuner avec des œufs à la coque, brouillés ou pochés !


° Une soupe Miso

Cette recette est un remède efficace pour vous remettre d'aplomb après un lendemain de fête difficile. Pourquoi ? Parce que le bouillon de la soupe Miso restaure les niveaux de sodium de l'organisme. Et le tofu fermenté, un des ingrédients de la soupe japonaise, peut aussi faciliter la digestion.


Grâce à toutes ces petites astuces vous pourrez rester (plus ou moins) digne en soirée et éviterez la gueule de bois le lendemain. Certains vous diront (à raison) que la meilleure manière de ne pas avoir la gueule de bois reste de boire avec modération ou de passer la soirée au Virgin Mojito.





Noémie Vega








* Ceci n’est pas un post sponsorisé.

134 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout